AG de la LLTT à Faulquemont le 30. octobre 2016

Article RL du 31.10.2016

Tennis de table assemblée générale de la ligue de lorraine La Lorraine est prête

La Ligue de Lorraine a préparé dans la sérénité, ce dimanche à Faulquemont, l’absorption de ses voisines alsacienne et champenoise. Rendez-vous en janvier pour la naissance de la Ligue du Grand-Est.

Philippe Bolmont, porté à la présidence de la Ligue de Lorraine par le comité directeur après la démission de Jean-Luc Besozzi, a été conforté, dans ses fonctions par l’assemblée générale, ce dimanche, à Faulquemont. Un vote à l’unanimité pour le Vosgien, amené à rester le numéro un régional jusqu’au 7 janvier, quand la Lorraine absorbera les Ligues d’Alsace et de Champagne-Ardenne pour créer la Ligue du Grand-Est, faisant à suite à la réforme territoriale.
Sur les terres de Pierre Blanchard, vice-président délégué de la Fédération française, il a principalement été question de cette future naissance qui réunira 18 000 licenciés. Sous le regard de Michel Martin, le président de la Ligue d’Alsace (4000 licenciés), et de Gérard Chéret, secrétaire général de la Ligue de Champagne-Ardenne (4000 licenciés), les dirigeants lorrains ont présenté les contours du projet. Les nouveaux statuts, le règlement intérieur, la résolution électorale et le principe de fusion ont ainsi été adoptés par l’AG.

« Rien ne changera en matière de championnats par équipe avant la saison 2018/2019. Que ceux qui pensent que les déplacements pour cette épreuve seront multipliés se trompent , a prévenu Philippe Bolmont. Pour les autres compétitions, individuelles notamment les commissions proposeront et le nouveau Conseil de Ligue décidera. » Aux yeux du dernier président de la Ligue de Lorraine, il faut « saisir la balle au bond » pour gérer ce dossier, inenvisageable au début de l’olympiade en 2012. « Ne soyons pas dans l’immobilisme et le conservatisme obstiné », a-t-il ajouté.

Pierre Blanchard candidat

Président de la Ligue de Lorraine pendant vingt ans, actuel vice-président délégué de la Fédération française, Pierre Blanchard a décidé de former une liste et de se porter candidat à la présidence de la future Ligue du Grand-Est. Celui qui préside également le club de Faulquemont a les compétences, l’expérience et la légitimité pour prendre en mains la nouvelle entité. Il abandonnera son mandat à la FFTT pour embrasser pleinement la fonction, s’il est élu. Le retraité de la Fonction publique territoriale, 64 ans, entend « préparer le futur notamment pour mettre en place toutes structures. C’est un vrai challenge ». La présence de son fils, Vincent, au poste de directeur de la Ligue pourrait faire sourciller certains. « C’est une difficulté, mais elle l’est peut-être plus pour Vincent », observe-t-il. Néanmoins, le travail accompli par ce dernier est unanimement loué.

Archives